JOAKIM ESKILDSEN: Home Works

JOAKIM ESKILDSEN: Home Works

doll pram by joakim eskildsen

Joakim Eskildsen

Doll Pram, 2011

Price on Request

tobogganing by joakim eskildsen

Joakim Eskildsen

Tobogganing, 2008

Price on Request

after the snow storm by joakim eskildsen

Joakim Eskildsen

After the Snow Storm, 2008

Price on Request

rain by joakim eskildsen

Joakim Eskildsen

Rain, 2009

Price on Request

furesoe by joakim eskildsen

Joakim Eskildsen

Furesoe, 2010

Price on Request

at the window (sea gulls) by joakim eskildsen

Joakim Eskildsen

At the Window (Sea Gulls), 2009

Price on Request

aeroplane by joakim eskildsen

Joakim Eskildsen

Aeroplane, 2008

Price on Request

my brother’s family by joakim eskildsen

Joakim Eskildsen

My Brother’s Family, 2008

Price on Request

avenue by joakim eskildsen

Joakim Eskildsen

Avenue, 2007

Price on Request

beech by joakim eskildsen

Joakim Eskildsen

Beech, 2009

Price on Request

oak tree by joakim eskildsen

Joakim Eskildsen

Oak Tree, 2009

Price on Request

at my brother’s home by joakim eskildsen

Joakim Eskildsen

At My Brother’s Home, 2007

Price on Request

Saturday, May 25, 2013Saturday, August 3, 2013


Paris, France

ESKILDSEN, LA POÉSIE D’UNE VIE DE FAMILLE

HOME WORKS DE JOAKIM ESKILDSEN
25 MAI – 3 AOÛT
GALERIE HALLE

Du 25 mai au 3 août, la galerie Polka expose les premiers chapitres de « Home Works », un travail au long cours du photographe Joakim Eskildsen, initié en 2005.

Après sa série « The Roma Journeys » (2000-2006), remarquable témoignage sur les conditions de vie des Roms, exposé au centre d’Art contemporain de Copenhague et publié aux éditions Steidl en 2007, le photographe danois, né en 1971, explore dans ses nouveaux travaux « Home Works » la poésie d’une vie de famille bercée au rythme des saisons.

Inspiré par la grossesse de sa femme, Eskildsen revient sur ses premieres sources d’inspiration : photographier les paysages, la nature environnante sans cesse influencée par la lumière et le temps.

« Quand j’avais 14 ans, je photographiais ma maison, les champs, la forêt. Ce sont les contrastes et les couleurs dégagés par la lumière naturelle qui m’ont donné envie de photographier le monde. »

A travers le regard naïf et poétique de ses enfants, Joakim Eskildsen saisit sa vie et la leur. Il crée un univers artistique presque fantastique où les saisons se succèdent et les lieux changent (dans la quête d’un foyer idéal, la famille procède à six déménagements successifs). Une sortie dominicale, une sieste, un après-midi dans le jardin, le photographe s’empare de tous ces instants et capte la beauté innocente de ses enfants. « Home Works » sera publié aux Editions Steidl en 2015.