Elliott Erwitt 'Sequencially Yours'

Elliott Erwitt 'Sequencially Yours'

marilyn monroe on the set of the seven year itch, new york, 1954 by elliott erwitt

Elliott Erwitt

Marilyn Monroe on the set of The Seven Year Itch, New York, 1954

Price on Request

Wednesday, March 14, 2012Saturday, May 19, 2012


Paris, France

Elliott Erwitt 'Sequencially Yours'
14 mars - 19 avril 2012

« Pour être Elliott, vous devez avoir : 1. un instinct exquis non seulement du moment mais aussi de ce qui peut se passer le moment même qui suit ; 2. un point de vue sympathique mais sans encombre du monde comme un feuilleton sans fin de mini-comédies et drames. […] Il faut aussi être né à Paris [1928] de parents juifs russes émigrés, s’être échappé d’Italie pour fuir Mussolini, avoir été élevé en Californie, parler au moins quatre langues et savoir être effacé au point d’en devenir transparent. […] Dans “Sequentially Yours”, Elliott a créé une nouvelle forme intermédiaire entre les photos simples et les films. Nous, les metteurs en scène, nous avons besoin de milliers d’images, 24 par seconde en fait, pour raconter une histoire. Elliott a réduit ce chiffre à deux ou trois au plus." - Marshall Brickman (scénariste fidèle de Woody Allen) dans « Sequentially Yours », d’Elliott Erwitt, Ed. teNeues, 2011

Chez Elliott Erwitt, la légèreté se substitue comme par magie à la gravité de l’instant, le rire relègue l’émotion au registre des accessoires. « Si les gens pensent que mes photos sont amusantes, cela me fait plaisir de l’entendre. Je préfère être amusant que tragique. Mais ce n’est pas une chose consciente », a dit Elliott Erwitt.
Au fil des séquences regroupées dans l’exposition « Sequentially Yours, Elliott Erwitt », la galerie Polka invite à redécouvrir des photographies que le monde entier a pu connaître et aimer. Au fil de l’accrochage, elles prennent un sens nouveau à se voir encadrées par des avant et des après inattendus.
Entre l’image fixe et le film, les histoires se déroulent et la vie s’anime sous nos yeux amusés. Les œuvres exposées permettent de comprendre le travail et les choix effectués par le photographe : pour chaque planche-contact, il n’aura gardé qu’un cliché devenu emblématique.
Séquence par séquence, la galerie Polka vous invite à découvrir Elliott Erwitt.