Galerie Piece Unique

Tunga ' Vers la voie humide'

Tunga ' Vers la voie humide'

Saturday, October 2, 2010Saturday, December 11, 2010


Paris, France

Tunga ' Vers la voie humide'
2 octobre - 11 décembre 2010
Vernissage en présence de l’artiste le samedi 2 octobre de 18 h à 20 h 30.

Né en 1952 à Palmarès au Brésil. Vit et travaille à Rio de Janeiro.

Tunga (Antonio José de Barros Carvalho e Mello Mourão), architecte de formation, est un artiste majeur de l’art contemporain brésilien. Il a participé aux plus grandes manifestations artistiques internationales et, en France, son travail a été exposé à la Galerie Nationale du Jeu de Paume, à la Fondation Cartier, à la Biennale de Lyon et au Musée du Louvre. Surtout connu pour sa sculpture, Tunga intègre aussi dans son travail des installations, des performances, des dessins, de la poésie et de la vidéo. Son œuvre qui se nourrit de disciplines aussi diverses que la littérature, la philosophie, la psychanalyse, les sciences ou le théâtre, n’est pas sans évoquer les processus alchimiques auxquels il se réfère souvent. L’alchimie est pour lui autant celle du verbe que celle, traditionnelle, du travail humain sur les minerais.

Vers la Voie Humide :
L’œuvre Vers la Voie Humide, présentée à la Galerie Pièce Unique, invite à une expérience de transformation. Son portail en fer à double entrée est un lieu d’opération où s’inscrivent les éléments d’une expérience. Une grosse fiole en cristal est incrustée dans une quantité d’aimants qui obstrue l’une des entrées du portail ; la lumière est magnétisée en filigrane par les aimants et remplit la carafe de sa cache invisible. Le cristal de roche qui traverse l’entrée du portail est suspendu par des liens externes, tel une marionnette pendulaire.
Regarder Vers la Voie Humide entraîne à opérer des transformations successives en conjuguant ses éléments. La traversée du portail implique de travailler à leur dissolution et de vérifier leur potabilité jusqu’à leur remariage. En l’appréciant ainsi, on mêlera inévitablement des processus mentaux aux expériences physiques qui y sont proposées.

Phanographies :
Les effets collatéraux de l’œuvre sont présentés à la Galerie Pièce Unique Variations, sous forme d’aquarelles sur papier. Leur appellation « phanographies » traduit leur mode d’apparition : elles ont filtré et capturé les possibles perceptions énergétiques de la pièce exposée et sont par conséquent, les preuves tangibles d’une incursion Vers la Voie Humide.