Galerie Paris-Beijing

Li Wei: High Place (Paris)

Li Wei: High Place (Paris)

extraterrestrial life, beijing by li wei

Li Wei

Extraterrestrial Life, Beijing, 2012

untitled, beijing by li wei

Li Wei

Untitled, Beijing, 2011

limit line, beijing by li wei

Li Wei

Limit Line, Beijing, 2012

bullet 04, beijing by li wei

Li Wei

Bullet 04, Beijing, 2010

bright apex 04 by li wei

Li Wei

Bright Apex 04, 2007

a pause for humanity 1 by li wei

Li Wei

A pause for humanity 1, 2005

Thursday, March 13, 2014Saturday, April 26, 2014

Paris
54 rue du Vertbois

Paris, France

Li Wei, High Place
Exposition de photographie

du 13 mars au 26 avril 2014

Galerie Paris-Beijing
54, rue du Vertbois
75003 Paris

Le vernissage aura lieu jeudi 13 mars à partir de 18 heures.

En mars 2014, l’actualité bouillonnante de la Galerie Paris-Beijing apportera un voile d’humour avec la venue d’un artiste qui nous est cher et que nous suivons depuis plusieurs années : Li Wei.

Rendu célèbre mondialement par ses photo-performances folles, Li Wei met en scène son propre corps - et souvent celui d’autres figurants - dans des paysages contemporains en créant l’illusion de situations tant dangereuses que comiques, parfois hilarantes.

Flottant dans le vide en haut d’un building pékinois ; tombant du ciel comme une météorite, la tête enfoncée dans le sol ; ou s’accrochant à bout de bras au sommet d’un réverbère, l’artiste chinois prend des risques inconsidérés et met à mal la loi de gravité. Ses performances demandent une préparation minutieuse et mobilisent des moyens techniques complexes l’aidant à produire ses figures acrobatiques (grues, armatures métalliques, échafaudages). En post-production, Li Wei travaille les images de ses performances, effaçant les câbles qui le maintiennent mais sans jamais truquer ses véritables expériences corporelles qui en restent l’élément essentiel.

Les photographies de Li Wei interrogent les perceptions de l’espace physique et social, en exprimant un désir d’apesanteur et d’affranchissement des contraintes corporelles comme spirituelles. La symbolique sociale et provocatrice de l’art de Li Wei est déjà évidente dans une de ses premières séries, « High Place » (2003-2004), où son corps poussé des gratte-ciels devient une métaphore de la course aveugle à la réussite économique et sociale et du danger constant de la chute et de l’échec. Plus récemment, Li Wei s’est mis en scène habillé en moine bouddhiste ou en astronaute, en s’envolant dans le ciel comme s’il explorait les plus hautes aspirations humaines.

Pour cette exposition, la Galerie Paris-Beijing montre au public parisien une large sélection de photo-performances réalisées par l’artiste entre 2003 et 2013, en Chine et dans le monde.

Lors de sa venue en France, Li Wei sera invité à réaliser une nouvelle performance dans le cadre de la foire Art Paris (27-30 mars 2014) qui met cette année la Chine à l’honneur. A suivre…

Bio

Li Wei est né en 1970 dans le Hubei, province du Centre de la Chine. En 1993, il s’installe à Pékin, où il vit et travaille actuellement. Il débute ses études artistiques en se consacrant d’abord à la peinture à l’huile, qu’il délaisse, la jugeant trop traditionnelle. Dès 1996, la rencontre avec des artistes d’avant-garde gravitant autour de la communauté artistique de l’East Village de Pékin, comme Zhu Ming, l’amène à réaliser des performances dans l’espace public. Li Wei est aujourd’hui l’un des artistes contemporains les plus remarquables de Chine. Ses œuvres, exposées en Orient comme en Occident, dans des expositions collectives ou individuelles (et notamment, en France, aux Rencontres Internationales de la photographie à Arles en 2007 et au parc de la Villette à Paris en 2012), lui ont donné une renommée internationale.