Galerie Nelson - Freeman

Alex Hay

Alex Hay

raw wood by alex hay

Alex Hay

Raw Wood, 2004

Price on Request

Saturday, June 2, 2012Saturday, September 8, 2012


Paris, France

Alex Hay
2 juin – 8 septembre 2012

La galerie Nelson-Freeman est heureuse de présenter la première exposition personnelle en Europe de l’artiste américain Alex Hay réunissant un ensemble de peintures et de dessins de 2004-2010. Alex Hay a développé dans les années 60 un corpus d’oeuvres composé de peintures et sculptures inspirés d’objets de la vie quotidienne : ticket de caisse, avion en papier, feuille de carnet de notes. L’artiste reproduit ces objets exagérément agrandis, tout en conservant le plus grand mimétisme avec l’original. Exposées chez Leo Castelli, puis dans la première rétrospective consacrée au Pop Art (Hayward Gallery, Londres, 1968), ces œuvres, qui impressionnent par leur échelle monumentale et leur incroyable présence, s’inscrivent résolument dans leur époque. Bien que son travail soit proche de l’esthétique du Pop Art, il est peu à peu influencé par l’Art conceptuel.
Alex Hay s’est également fait connaître pour ses performances en collaboration notamment avec Robert Rauschenberg et Merce Cunningham. De 1962 à 1964, il est lié aux activités du Judson Dance Theater combinant danse, théâtre et musique. En 1966, il participe à la réalisation des 9 evenings, projet interdisciplinaire mêlant danse, théâtre et nouvelles technologies avec Robert Rauschenberg, John Cage, David Tudor, Yvonne Rainer, Deborah Hay, Robert Whitman, Steve Paxton, Lucinda Childs et Öyvind Fahlström.
À la fin des années 60, Alex Hay juge qu’il n’est plus nécessaire pour sa pratique de produire des images, voire des « objets d’art ». En 1969, il quitte New York pour s’installer à Bisbee (Arizona). Il n’exposera pas son travail publiquement pendant les trois décennies suivantes.
En 2002, l’artiste initie une nouvelle série de tableaux représentant des gros plans de fragments de bois. Deux d’entre eux seront exposés à la Whitney Biennial en 2004.
À l’instar des œuvres présentées au Whitney Museum of Art (New York), les peintures et dessins réunis pour son exposition à la galerie, représentent avec précision, presque en trompe-l’œil, les contours, détails et textures de morceaux de bois et de linoleum. Les peintures sont exécutées à l’huile ou à l’acrylique à la bombe, et souvent au pochoir. Les dessins, qui rentrent dans le processus de réalisation des peintures, sont exécutés à la mine de plomb. Les motifs choisis sont agrandis de telle sorte qu’en fonction de la proximité ou de l’éloignement du regardeur, il est parfois impossible de déchiffrer l’objet représenté, la surface des peintures devenant alors abstraite.

Alex Hay est né en 1930, à Valrico en Floride. Il vit et travaille à Bisbee en Arizona. Dans les années 60, il participe à de nombreuses expositions collectives. En 2002, il expose à la galerie Peter Freeman Inc. à New York après trente-huit ans d’absence. Cette exposition sera suivie d’une autre en 2007. Récemment, il a participé à plusieurs expositions de groupe dont la Whitney Biennial en 2004, The Painted World à P.S. 1 Contemporary Art Center en 2005, 9 Evenings Reconsidered: Art, Theatre, and Engineering, 1966 au MIT, List Visual Arts Center à Cambridge en 2006, à la Fraenkel Gallery à San Francisco en 2006-2007 et Danser sa vie au Centre Pompidou à Paris en 2011. Ses œuvres figurent notamment parmi les collections suivantes : Whitney Museum of American Art (New York), Museum of Modern Art (New York), The San Francisco Museum of Modern Art, The Art Institute of Chicago, Moderna Museet (Stockholm) et Museu Serralves (Porto).