Galerie Jérôme de Noirmont

Benjamin Sabatier ‘Hard Work’

Benjamin Sabatier ‘Hard Work’

Wednesday, May 23, 2012Thursday, July 12, 2012


Paris, France

Benjamin Sabatier ‘Hard Work’
23 mai - 12 juillet 2012

Benjamin Sabatier est de ces artistes qui s’adressent au monde. Depuis sa performance réalisée au Palais de Tokyo en 2002, son discours et sa pratique artistique s’inscrivent dans un contexte socio-économique où le travail apparaît comme l’étalon modèle de nos sociétés actuelles. L’exposition Chantier organisée à la galerie en 2008, nous projetait déjà dans l’univers du travail et dans la fabrique de l’œuvre elle-même, l’œuvre étant le lieu où l’on ressent le poids du temps et du travail.

Pour sa cinquième exposition personnelle à la galerie du 23 mai au 12 juillet, comme un troublant écho au slogan de la Ford Company « Work easily, play Hard », apparaît ce lapidaire et cinglant constat : Hard Work. Aussi simple qu’efficace, ce titre n’en multiplie pas moins les pistes de lecture et les possibles évocations, constituant en cela une parfaite illustration du mode opératoire de Benjamin Sabatier.

Au-delà du clin d’œil à la musique rock, c’est le geste créateur de l’artiste qui est interrogé. L’ensemble des 20 installations et sculptures exposées est constitué de matériaux bruts comme le béton, la brique ou le métal sous la forme d’étais, de canettes de bière et de barils ; les processus de fabrication sont ainsi très lisibles. Benjamin Sabatier crée ici une « esthétique du labeur » comme une manière de réinvestir le réel.

Pourtant, à y regarder de plus près, le travail que suggère le titre semble moins imputable à l’artiste qu’aux matériaux eux-mêmes, comme si le rôle de l’artiste avait été de littéralement mettre la matière brute au travail par des jeux simples de poussée, d’écrasement, de déversement… L’outil - liant, transformant, déformant - est mis en scène lui aussi, dans sa plus simple expression.

Nocturne Rive Droite : mercredi 6 juin de 17h à 23h