Galerie Diane De Polignac

Masterpiece London, Stand B38

Masterpiece London, Stand B38

chimaera table by gildas berthelot

Gildas Berthelot

Chimaera Table

Thursday, June 26, 2014Wednesday, July 2, 2014

South Grounds - The Royal Hospital Chelsea
London, SW34SR United Kingdom

Masterpiece London

26 June - 2 July 2014
Opening 25 June
Stand B38

GILDAS BERTHELOT
Sculptor-Cabinetmaker


Having trained at the University of Quebec in Montreal and at the Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts in Paris, we are delighted to announce that Gildas Berthelot just joined Diane de Polignac Gallery.

We will present a Gildas Berthelot solo show at the gallery in March 2015.

Chimaera, his Sculptor-Table, specially created for the gallery, will be exhibited at the Masterpiece Fair in London from June 26 to July 2, 2014.

Tucked away in the solitude of his workshop, inspired by Nature, his language is one of flora and fauna. His sculptures resemble fantastical plants: yet they are not creatures of the outside world, but reflection of the inner self. Both Artist and Cabinetmaker, Berthelot admirably combines two skills very rarely met in one man. His pieces require both audacious and profound artistic creativity and formidable technical prowess and virtuosity. A true Renaissance man, in the spirit of Benvenuto Cellini, Berthelot walks the fine line between Art and Object.

"I design and build one-of-a-kind and limited-series wood sculptures. In keeping with my training in both sculpting and cabinetmaking, I strive to achieve a synthesis between form and function. For me, however, the symbolic and psychological roles of art as furniture are the most important aspects of the creative process.

My pieces are organic and inspired by nature; my language in one of flora and fauna. My sculptures resemble fantastical monsters - that is, organized animal or plant bodies in unusual configurations. These monsters are not something from the outside world I try to copy; rather, they play a role in my own narrative. My pieces are the story of my life.

While tucked away in my workshop, I often miss the company of others. This solitude has made me aware that, above and beyond virtuosity or technical prowess, I now wish to create pieces that generate a spirit of social interaction. Through the lyric quality of my forms, I am attempting to elaborate a way of life. I think of my work as a treasure chest of happiness."
Gildas Berthelot




GILDAS BERTHELOT
Artiste-Ebéniste


Formé à l’Université du Québec à Montréal et à l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris, Gildas vient de rejoindre la galerie Diane de Polignac en 2014. Une exposition monographique est prévue à la galerie au second semestre 2015.

Chimère, sa Sculpture-Table, spécialement créée pour la Galerie Diane de Polignac, sera présentée à la foire de Masterpiece à Londres, du 26 juin au 2 juillet 2014.

Caché dans la solitude de son atelier, inspiré par la nature, son langage est celui de la faune et de la flore. Ses sculptures ressemblent aux plantes fantastiques : pourtant elles ne sont pas des créatures du monde extérieur, mais le reflet du moi intérieur. A la fois Artiste et Ebéniste, Gildas combine admirablement deux compétences très rarement réunies chez un seul homme. Ses pièces exigent une créativité audacieuse doublée d’une formidable prouesse technique. Un véritable homme de la Renaissance, dans l’esprit d’un Benvenuto Cellini, Gildas marche sur la fine frontière entre art et objet.

« Je conçois et réalise des modèles de meubles uniques ou en série limité. À travers ma double formation de sculpteur et d’ébéniste, je cherche à réaliser une synthèse entre la forme et la fonction. Toutefois, les rôles symboliques et psychologiques de l’objet-mobilier sont les éléments les plus importants de ma démarche.

Mes meubles sont organiques et inspirés d’une nature fantastique. Mon langage fait référence à la faune et la flore. Mes sculptures sont semblables à des monstres : c’est-à-dire, des corps organisés, animaux ou végétaux qui représentent une configuration insolite .Toutefois le monstre n’est pas une chose extérieure que je tente de copier : c’est d’abord mon propre récit.

Mes meubles sont le roman de ma propre vie.

Enfermé dans mon atelier, j’ai souvent le goût des autres. Cette solitude me fait prendre conscience qu’au-delà de la virtuosité ou de la prouesse technique, j’ai maintenant envie de créer des meubles qui génèrent une convivialité entre les personnes. À travers le lyrisme de mes formes, j’essaye d’élaborer une manière de vivre. Je pense mes meubles comme un écrin pour le bonheur. »
Gildas Berthelot