Galerie Chantal Crousel Home Artists Exhibitions Art Fairs Inventory Gallery Info

 Back To Current Exhibitions   

Hassan Khan, 'Lust'    Jan 29 - Mar 5, 2011

Muslimgauze R.I.P
Hassan Khan
Muslimgauze R.I.P, 2010
 
  
View :    Current Exhibitions   Past Exhibitions      
 
Please scroll down for English version

Hassan Khan, 'Lust'
29 Janvier - 5 mars, 2011
Vernissage le samedi 29 janvier de 18h à 21h

Les objets de la conscience collective
Par Brian Kuan Wood

Ne vous fiez pas aux lumières. Au contraire, allez chercher dans les ténèbres ce dont vous avez besoin. L’installation vidéo d’Hassan Khan Jewel (film 35mm en HD) débute avec une bande-son (réalisée par Hassan Khan) au bourdonnement hypnotique, et est baignée dans un voile de lumières clignotantes. Mais on découvre vite que ces lueurs ne sont ni des étoiles ni un village côtier dans la nuit, mais une nuée de baudroies des abysses aux dents acérées - cette élégante perception scintillante n’est autre que la lumière émise par leur étrange excroissance sur la tête: un leurre pour les proies. Dans un rythme féroce, l’image de la baudroie se fige et se transforme, « fossilisant » comme le motif de lumières. La caméra recule, et l’image du poisson se retrouve enfermée dans un objet mouvant – une sorte de boule à facettes comme totem de substitution – autour duquel deux hommes, un jeune et un plus vieux, exécutent désespérément une danse étrange faite de gestes simulant la noyade, la chute, le fouet. C’est une scène simple de la sous-culture arabe assez sinistre, mais parfaitement viable, qui se complaît dans la réponse d’un total effondrement – celui dans lequel la danse, des membres s’agitant dans l’air, devient une performance puissante et résistante composée de gestes inutiles. Se déplaçant avec l’ambivalence de marionnettes commandées par des forces extérieures, l’oeuvre se termine par un travelling arrière nous plongeant lentement dans l’obscurité. Qu’est-ce qui hante ces hommes et les oblige à agir, à bouger ?

A la Galerie Chantal Crousel du 29 janvier au 5 mars 2011, Khan présente « Lust », une constellation d’oeuvres récentes qui peuvent être considérées comme des points focaux dans sa pratique au cours des trois dernières années. Bien que les travaux prévus soient très énigmatiques dans leur nature et communiquent sur plusieurs registres, il est à la fois important de les considérer dans la lumière d’une ligne de pensée sophistiquée qui a pris place dans le travail de l’artiste au cours des 15 dernières années. La clé de cette réflexion a été une dynamique centrée sur la conscience privée et publique – une façon de traiter avec les mouvements de forces idéologiques et les constructions sociales de la valeur comme ils passent de la foule de la rue au psychisme et vice versa. En ce sens, nous pouvons alors adresser son oeuvre comme un moyen de faire face à la nature spectrale de ces mouvements à travers un inconscient culturel qui coule vers un « esprit public ».(...)

Pour lire la suite : http://www.crousel.com/press/current/cp.pdf

Second exhibition space:
Nature morte vivante
Jennifer Allora & Guillermo Calzadilla, Tony Cragg, Willem de Rooij, Wolfgang Laib, Adriana Lara, Richard Long, Jean-Luc Moulène, Gabriel Orozco, Anri Sala, Alain Séchas, Reena Spaulings, Andy Warhol

*****

Hassan Khan, 'Lust'
January 29 - March 5, 2011
Opening on Saturday, January 29 from 6pm to 9pm

Objects of Collective Consciousness
by Brian Kuan Wood

Don’t trust the lights. Rather, look into to the darkness for what you need. Hassan Khan’s video installation Jewel (2010, 35 mm film transferred to HD) opens with a cloud of lights flickering to a soundtrack—produced by Khan himself—of hypnotic drones. But one soon discovers that these lights are not stars or a coastal hamlet at night, but a swarm of hideous fang-faced anglerfish— the elegant sparkling being nothing other than the light emitted from the strange growth on their faces: a lure for prey. As a ferocious beat sets in, the image of the anglerfish freezes and shape-shifts, “fossilizing” as a pattern of lights. The camera pulls out, and the fish pattern is shown to be punched into a revolving object—a totemic sort of disco ball surrogate—around which two men, one younger and one older, each perform a strange dance of desperate flailing, drowning, falling, grabbing, and whipping gestures. It is a spare scene of some kind of sinister, yet perfectly viable Arab subculture collectively reveling in a response to total collapse—one in which dancing, limbs flailing in the air, becomes a powerful and resilient performance of futile gestures. Moving with the ambivalence of marionettes commanded by forces that are not theirs, the work draws to a close with the scene slowly receding into darkness in a single continuous tracking shot. What is it that haunts these men and compels them to act, to move?

At Galerie Chantal Crousel from 29 January–5 March, Khan presents “Lust”, a multilayered constellation of recent works that can be seen as focal points in his practice over the past three years. While the included works are highly enigmatic in nature and communicate on a number of registers, it is simultaneously important to consider them in light of a sophisticated line of thinking that has taken place over the course of the artist’s 15-year career. Key to this thinking has been a dynamic centered on private consciousness and public address—a way of dealing with the movements of ideological forces and social constructions of value as they pass from the crowd in the street into the psyche and back. In this sense we can then address his oeuvre as a means of confronting the spectral nature of these movements throughout a flowing cultural subconscious of a “public mind.”(...)

To read more : http://www.crousel.com/press/current/pr.pdf

Second exhibition space:
Nature morte vivante
Jennifer Allora & Guillermo Calzadilla, Tony Cragg, Willem de Rooij, Wolfgang Laib, Adriana Lara, Richard Long, Jean-Luc Moulène, Gabriel Orozco, Anri Sala, Alain Séchas, Reena Spaulings, Andy Warhol



artnet—The Art World Online. ©2014 Artnet Worldwide Corporation. All rights reserved. artnet® is a registered trademark of Artnet Worldwide Corporation, New York, NY, USA.