FISHLOVE X GELATI

FISHLOVE X GELATI

Tuesday, May 28, 2013Saturday, June 1, 2013


Paris, France

Rankin / Alan Gelati / Denis Rouvre

FISHLOVE, ce projet photographique radical et emblématique, fer de lance de la campagne pour mettre fin à la surpêche en Europe, présentera en exclusivité sa nouvelle série à la galerie baudoin lebon à Paris le mardi 28 mai 2013 de 18h à 21h (et jusqu’au samedi 1er juin 2013 de 11h à 19h) .

Les photographies, d’Alan Gelati, photographe de mode italien, et celle du photographe Rankin qui ont déjà fait sensation dans les différents médias à travers le monde, seront exposées conjointement. Portraitiste français de renom, Denis Rouvre qui réalisera pour l’occasion une série de photographies de célébrités françaises.

Mike Figgis, directeur anglais, travaille en ce moment pour réaliser également une série FISHLOVE à Londres et à Cannes du 15 au 26 mai. Une photographie de l’actrice française, Mélanie Laurent, sera montrée pour la première fois aux côtés de celles de célébrités du monde du cinéma, du sport et des affaires, pour lesquelles un portrait a été réalisé avec des poissons. Une image de Richard Branson, patron de Virgin, tenant un poisson dans ses bras nus sera également exposée. « Ces photographies saisissantes agissent comme un signal d’alarme : arrêt de la surpêche, ou nos mers seront sans poisson d’ici une génération », explique Nicholas Röhl, copropriétaire du Restaurant Moshimo à Brighton, en Angleterre, qui a fondé en 2009 le projet FISHLOVE avec l’actrice Greta Scacchi, en réponse à la crise de l’effondrement des réserves de poissons dans nos mers.

Mélanie Laurent explique pourquoi elle a décidé de se faire photographier : « La crise de la pêche semble très complexe et difficile à comprendre, mais c’est en réalité si simple : tout ce que le monde doit savoir à propos de la crise de la pêche c’est que si nous ne commençons pas à protéger les poissons, ils meurent ». Le projet FISHLOVE a réussi à faire ce que personne d’autre n’a fait : mettre la question de la conservation des poissons dans nos mers sur les couvertures des journaux et magazines à travers le monde. En une seule semaine, le site, www.fishlove.co.uk, a attiré 1,6 millions visites. « Les images sont tellement inhabituelles, nous ne sommes pas habitués à voir des poissons comme des créatures qui ont besoin de notre amour, comme des créatures que nous avons besoin de protéger, nous sommes plus habitués à voir des poissons comme de la nourriture », dit Nicolas.

FISHLOVE travaille maintenant d’arrache-pied pour aider les groupes de campagne tels que OCEAN2012 à persuader les gouvernements européens de soutenir les réformes de la politique commune de la pêche votées par le Parlement européen en Décembre 2012. La France a un rôle très important dans les négociations pour garantir un meilleur avenir pour les poissons.