Timeline

1881
Born Paris, France
1901
commence à peindre en autodidacte à la manière des impressionnistes. Ses paysages des environs de Courbevoie s'inspirent notamment de Sisley ou de Pissarro.
1903
First exhibits at the Salon d'Automne
1907
il marque un intérêt soutenu pour le monde du travail et de l'industrie. Témoin de l'industrialisation rapide de la banlieue parisienne, il représente volontiers l'activité des mariniers des bords de la Seine, dans un esprit à la fois naturaliste et symboliste. Parallèlement, l'usage du lavis d'encre brune étendu au pinceau fait évoluer le style de l'artiste vers un rendu plus synthétique.
1909
un séjour au cœur des Pyrénées lui donne l'occasion de se convertir à un style linéaire et dépouillé, proche de celui du peintre Henri Le Fauconnier. Gleizes ramène ainsi de Bagnères-de-Bigorre des lavis dont les épais tracés confèrent aux paysages montagneux de cette région le schématisme de cartons de vitraux.
1909–1910
Meets Delauney, Metzinger, Le Fauconier Paris
1910
Gleizes adopte, toujours à l'exemple de Le Fauconnier, un style plus analytique qui le conduit à décomposer les formes en multiples facettes au coloris atténué.
1911
Exhibited in Salon des Independants-Cubism Scandal
1912
Assists in the formation of Section d'Or
1912
en s'inspirant des théories du philosophe Henri Bergson, Gleizes cherche à appréhender "l'objet, non plus considéré d'un point déterminé, mais définitivement reconstruit suivant un choix successif que [s]on propre mouvement [lui] permet de découvrir."
1914
mobilisé à Toul en Lorraine, Gleizes produit dans des conditions matérielles précaires des gouaches et des petites encres, où il aborde l'abstraction en précurseur. Il collabore avec Jean Cocteau, resté à Paris : il participe à la revue patriotique lancée par le poète, Le Mot, qui publie son Retour de Bois-le-Prêtre, inspiré par la vision accablante d'un groupe de soldats blessés revenant du front.
1916
il passe quelques mois à Barcelone
1917–1919
travels in New York, returns to Paris
1925
Gleizes s'attache à rendre plus complexe l'organisation du tableau en délimitant sur une même toile, souvent de grand format, plusieurs compartiments, qu'il tente de relier entre eux par de larges cercles gris au début des années 30.
1930
Participates in Abstraction-Creation
1930
Léonce Rosenberg lui confie la décoration d'une chambre de son appartement parisien.
1937
réalise des décorations murales pour le Conservatoire des Arts et métiers
1939
il se retire à St Rémy de Provence
1947
Major retrospective at Lyon
1953
Died Avignon, France

Exhibitions

2001
rétrospective de son oeuvre proposée par le musée Picasso de Barcelone et le musée des Beaux-Arts de Lyon, suivie en 2002 par celle du Centro cultural de Belém à Lisbonne.
1991
Musee-Atelier Cezanne Aix-en-Provence
1987
Musee d'Art moderne de la Ville de Paris Paris
1986
Musee de Pontoise Pontoise
1973
International Cultural Centre Anvers
1969
Grand Palais Paris
1964
Solomon R. Guggenheim Museum New York, NY
1950
Musee national d'Art moderne Paris
1947
Grande rétrospective de son œuvre à Lyon
1938
Il participe au Salon des Tuileries en concevant deux décors monumentaux sur le thème de la "figure dans l'arc-en-ciel". Ce thème fait l'objet de plusieurs variations importantes dans son œuvre.
1938
Salon des Tuileries Paris
1921
Der Sturm, Berlin
1913
Armory Show, New York, NY
1911
Au salon des Indépendants il expose avec Metzinger, Le Fauconnier, Léger et Delaunay réunies dans la même salle 41, leurs oeuvres suscitent la violente incompréhension des visiteurs. A l'occasion de ce scandale mémorable, le public parisien découvre le cubisme, dont la formule a pourtant été élaborée par Braque et Picasso depuis quelques années. Dans un premier temps, Gleizes tente de concilier traitement cubiste et Tradition.

Literature

Rétrospective Albert Gleizes, Guggenheim Museum de New York, Musée national d'Art moderne à Paris, Museum am Ostwall de Dortmund, 1964-1965.
ALIBERT Pierre, Gleizes, Paris, galerie Michèle Heyraud, 1990.
VARICHON Anne Varichon, Albert Gleizes, catalogue raisonné, Paris, Somogy, Fondation Albert Gleizes, 1998.
Rétrospective Albert Gleizes, le cubisme en majesté, Musée Picasso, Musée des Beaux-Arts de Lyon, RMN, 2001,Paris.
BROOKE Peter, For and Against the Twentieth Century, Yale University Press, New Haven et Londres, 2001, Londres.
Rétrospective Albert Gleizes, Cubism in Majesty, Centro cultural de Belém à Lisbonne, 2002-2003.